25. sept., 2018

DISENT CERTAINS...

Alors que la souffrance physique, psychique, lorsqu'elles sont ressentis, sont douloureuses. 

C'est la une ambivalence qui me porte à réfléchir,depuis  un certain temps, ou un temps certain!

Avez-vous déjà remarqué que lorsque nous regardons un difficulté avec une autre vision, cette difficulté change soudain d'apparence. Tout comme lorsque nous regardons sous un autre angle, l'image que nous avions d'elle, change à nos yeux.

Et là, je pars sur nos yeux. Pourquoi nous est-il impossible de voir l'intérieur de notre corps avec nos yeux. 

Peut-être que comme pour notre voix, nous ne nous reconnaitrions pas. Beaucoup de monde a probalblement fait l'expérience d'écouter sa propre voix, et de se dire: C'est quoi ça.

Et bien, je pense qu'îl  en est de même pour notre vision. Qu'il fut un temps, où il nous était possible de voir notre moi. 

Et que blessé par la réalité, de la difficulté d'être un esprit dans un corps, nous avons pris l'option de fermer notre vision interne et de nous consacrer uniquement à la vision extérieur. Il est tellement plus simple de voir la paille dans l'oeil du voisin, que de voir l'arbre qu'il y a en chacun de nous.

Voilà, pour mes pensées lunaires...Tient c'est intéressaant...

C'est la pleine lune...Les vampires, les loup-garous, les zombies sortent...Qui sont-ils? Ce sont nous, nos vraies images. Ce que nous, êtres spirituels, sommes devenus !

Et pourquoi sommes-nous devenus ces êtres ?

Je vous laisse trouver la, pardon, votre réponse!

Framboisine