EVOLUTION...

23. avr., 2019

Il m'a été difficile, longtemps, d'accepter le fait que je suis atteinte de la maladie de Parkinson.

Ce qui m'est le plus éprouvant, ce n'est pas le fait d'avoir la maladie, je sais que l'avenir trouvera un médicament, pour me soigner, pour nous soigner, pour trouver les causes.

Car sans connaître les causes, sans savoir ce qui déclenche la maladie, impossible de la soigner. 

Quand je pense, à toutes les sommités, les intelligences, qu'il y a de par le monde, et que pour une histoire d'argent, les recherches sont stoppées, gelées, c'est absolument ahurissant. 

L'argent est un leurre.

Là, je repars en enfance, quand lorsque nous jouions, nous disions :

-Ça compte pour beurre.

Beurre leurre.....

Ce qui m'est dificile, ce sont les effets secondaires des médicaments.