8. nov., 2018

PORCHET...

Chère madame, j'ai été éblouie, quand je vous ai vu descendre, telle Marie Poppyns, debout sur votre trapèze. J'ai constaté que la garde d'enfants, n'est pas votre fort, mais tout s'apprend dans la vie.

J'aurais aimé être dans la rangée, que vous avez traversé, en faisant se lever totues les personnes présentes. Je vous aurais peut-être fait un croche patte...

Le samedi après-midi, alors que je flanais dans le zoo de Knie, quelle n'a pas été ma surprise de vous voir, je me suis approché prudemment, car j'ai peur que la bête de scène, que vous êtes, me morde.

Tellement surprise, en bien, de vous voir, de si près, que j'ai osé vous demander un autographe. Voyez-vous cela, j'ai même pas eu l'idée de vous demander un selfi, quelle bedjette, je suis. Alors, je vous ai tendu le ticket du zoo, et un feutre, et j'ai courbé mon échine, pour que vous puissiez prendre appui, sur moi, et signer.

-C'est pour Framboisine!

Que je vous ai dit.

Et oh surprise, c'est l'homme qui est en vous qui m'a répondu.

Et je dois dire, que je suis tombé sous le charme de cette voix, qui a simplement répéter mon prénom:

-Framboisine!

Avec dans la voix, comme un désir de rêverie...

J'aimerais vous faire découvrir mon monde imaginaire...

Rêver est une chose magnifique, et je pense que vous avez garder vos rêves d'enfant...

Cher Joseph, votre prénom sonne à mon oreille, à mon être...

Je vous souhaite une très belle continuation,et beaucoup de succès, dans vos projets...

Amitié...Framboisine