11. juin, 2017

FRANCAISE...

Je te prie de m'excuser si je n'ai pas mis de cédille au C majuscule de française. Ce n'est pas voulu. Je ne sais pas où il se cache sur mon clavier. Non, moi j'ai juste le désir, de donner envie d'utiliser des mots, de ma langue française, car je l'aime. Oui, je l'aime.

Je crois que nous avons tout ce qu'il nous faut. Il faut juste être fière de notre langue. Pourquoi utiliser l'anglais. L'autre jour, j'entendais une personne me dire que les textes en anglais de certains chanteurs, ont plus de vocabulaire, pour exprimer les émotions, que les chanteurs francophones.

J'ai toujours aimé la chanson francophone, en passant d'abord par Johnny et compagnie. Ensuite, les texteux comme Leforestier, François Béranger, Mama Béa, et bien d'autres que je connais peu, que j'ai entendu. 

Je me souviens d'Arlette Zola. Comme elle m'a fait rêver, avec:

Il était une sirène, amoureuse d'un marin. Au plus profond de sa peine, elle traversa l'océan indien. N'aie pas de peine, ma sirène, un jour viendra, et tu verras. Tu vois qu'il t'aime ma sirène, un jour viendra...

Là, je parle de la langue française. En fait, je trouverais absolument génial, que le Portugal organisateur du prochain concours eurovision de la chanson, propose que chaque pays, chante dans sa langue nationale. Bon évidemment nous pour  la Suisse, nous serons un peu embêtés, puisque nous en avons quatre, de langues. Si nous n'avons pas de pétrole, nous avons des idées. Et nous trouverons une solution.

J'imagine la scène au Portugal, chaque pays chantant dans sa propre langue. Quel voyage...Oui, en tout cas, pour moi...

Bon, je parle pour rien dire...ou peut-être pas...

En tout cas, je suis satisfaite, je crois que je me suis servi que de mes chers mots francphones...

Et bonne fin, de fin de semaine...