14. mai, 2018

JE VOUS FAIS CETTE LETTRE...

Que vous lirez peut-être, si vous avez le temps.

A l'intention d'Alain Berset.

Hier soir, je vous ai vu dans un portrait, dans l'émission de MISE AU POINT.

J'ai aimé voir, la tenue dans laquelle vous arrrivez au boulot. 

Je n'ai pas suivi tous vos débats, je l'avoue, cependant je pense que vous êtes une personne avec du coeur. Je crois que vous avez travaillé pour les caisses-maladies, avant que vous soyez élu président de la Confédération. Je vous félicite, Monsieur le Président.

Je pourrais essayer de vous toucher avec mon compagnon, parkinson, cependant, je préfère vous parler de mon rêve.

Rêve que j'ai depuis longtemps, aussi longtemps que ma mémoire me le permet. 

J'ai rêvé d'un autre Monde, ou la complémentarité évincerait le système monétaire actuel, qui est pyramidale.

J'utilise les mots que je comprends, car je suis une femme de la rue, les études ont probablement eu peur de moi, par contre la vie  été mon terrain d'expérimentation. Là, oui, je crois que je peux le dire, je suis une aventurière, une scientifique autodidacte de la vie.

Mon rêve est né, car rapidement, j'ai ressenti que nous (humains), nous étions dans une mauvaise situation. Situation qui se répète aux fils des générations, de siècles en siècles, et de civilisations en civilisations. Nous stagnons. Bien que matériellement, nous ayons construit des cathédrales en tout genre, en pierres, spirituelles, en médecines, en découvertes scientifiques,  même monétaires. Le constat, il faut l'avouer est médiocre. Et pire, nous sommes probablement sur la pente descendante, car nous ne pouvons aller plus haut.

Pourtant l'être humain aimerait monter, partir, découvrir d'autres horizons. Cependant, Monsieur le Président, je dois dire que de mon point de vue, l'humanité est parti à la découverte d'autres horizons, dan sun seul but, conquérir. Ensuite s'enrichir, jusqu'au final, ou nous pensons que nous pouvons tout acheter. 

Si j'écrivais tout ce que j'ai en tête, Monsieur le Président, cette lettre serait interminable.

Donc, je vais tenter de faire court.

Donc mon rêve est, l'évolution de l'humanité.

Sans révolution, car une révolution, comme son nom l'indique ne fait faire qu'un tour, et retour à la case départ. 

L'évolution, travaille en profondeur, en silence.

Et j'aimerais porter mon grain de sable à cette évoltuion, Monsieur le Président, car je pense que la Suisse a une importance capitale, dans cette évolution, qui amènera, je le crois à un changement majeur sur la Planète Terre.

Je rêve que vous jetiez un oeil sur mes tableaux, et mes écrits. Bien sûr, si vous en avez le temps, Monsieur le Président.

Françoise Richard