13. mai, 2018

COMMENT...

TABOU ABSOLU...

Celui qui ose parlé de la pédolphilie est rapidement considéré comme pervers.

Je vais essayer d'en parler, sans être violent.

Avec une amie, qui a subi cet affront par son propore géniteur, qui a également attaqué sa propre fille, nous en avons discuté. Avec des mots simples. Et si je me souviens bien, elle m'avait donné l'exemple d'un grand musicien-compositeur, qui avait été reconnu comme pédophile-avéré. 

Je me souviens nous étions couchées,l'une à côté de l'autre, nos âmes unies, nos corps respirant, à l'unisson. Je crois que toute la nuit, nous avons discutés.

Et j'ai ressenti, que le musicien, comme beaucoup, recherchait leur âme d'enfant. Celle-là, même qu'il s'était fait volé. Celle-là même qui a été subtilisé, en leur faisant croire, qu'ils (les enfants), étaient coupables.

Coupables d'être joyeux, facétieux, coquins, à la déouverrte de leurs corps. Maintenant, avec les recherches, nous savons qu'un bébé, un petit enfant recherche qui il est, comment il est. Il est pur, cet enfant. Il découvre sa bouche, son nez. il urine, il défeque. Il resssent tout cela. 

Normalement sans gêne. Cependant, rappelez-vous que nous sortons de plusieurs milliers d'années d'histoire, durnat lesquelles, le corps a été consédéré comme diabolique, casiment, de plus si ce corps était beau, agréable, chantant, joyeux, il était comme un tentation, ou alors, comme une aberration. Qu'il fallait absolument conquérir ou contrôler.

Par ces mots, j'essaie de rendre à César, ce qui lui appatient.

Les pédophiles sont des gens qui ont été privés de leur innocence. En commettant ces actes envers des enfants, ils essaient simplement de retrouver leur innocence. Qu'ils ne retrouvent jamais d'ailleurs.

Et si dès aujourd'hui, l'être humain se décupabiliserait d'avoir un corps. Qu'au contraire, il glorifie son corps, car celui-ci, dans les temps proches, sera dévoilé. Vous êtes-vous rendu compte que nous savons beaucoup de choses, sur notre corps. Nous connaissons chaque organe. D'aillleurs la médecine créée des médecins spécailistes de chaque partie de notre corps. Chacun étant un as, de sa branche.

Cependant, nous allons voir, que les plus grands médecins, sont les généralistes, et que ceux-ci doivent être fiers de leur job, car c'est dans l'ensemble, sa globalité, que le corps doit être reconnu, approché. Car il y a interéchange, entre organes. Nos corps sont des "machines", à traverser le temps. Nous devons apprendre à connaître notre machine.

Et Moi, Framboisine, je vous le dis, aujourd'hui, en ce jour de la fête des mères,  je vais vous dévoilé bientôt ma découverte.

Car il y a trente mois à peu près, je suis partie à l'Aventure, avec mon sac à dos. J'ai visité des contrées encore vierges de mon corps, que j'avais repéré auparavent, avec un ami. 

Avec courage, obstination, crainte parfois, j'ai déambuler dans cet univers gigantesque, que sont les contrées de mon corps.

En ce dimanche 13 mai, je désire partager mes découvertes avec vous.!

Laissez-vous aller, le voile va tomber, pour vous !