22. août, 2019

QUE J'AIME...

 

 

Je sais, ma fille, car tu me l'as dit, que tu n'aimes pas Framboisine, je suppose qu'elle te fait peur!

La peur vient du fait que l'on ne connaît pas, que l'on ne comprend pas, une situation, une chose, car nous n'en avons pas fait l'expérience.

Toi, tu as fait très tôt l'expérience de quitter ta famille, ta vie, ton pays, pour aller à la rencontre d'une autre culture. Sans crainte, comme cela. Je me souviens que j'ai été triste ce jour-là ! Car tu m'avais dit que ça serait pour toujours, que tu partais !

Comme tu as été courageuse, ma fille !

Tu l'as fait par amour !

Et je t'ai toujours soutenu dans ce que tu vivais, alors même que c'était difficile !

Je sais que c'est difficile à comprendre ce que je vis. J'aimerais trouver les mots...Peut-être, que je pourrais dire cela, Françoise et Framboisine sont des sœurs jumelles, qui se ressemblent physiquement, mais pas psychologiquement. Chacune d'elles a fait ses expériences propres. Une, est introvertie, et l'autre est extravertie. 

Jusque dans les années 2010, Françoise, était là. Framboisine, se cachait. Mais lorsque Françoise s'est retrouvée seule. Framboisine a compris, qu'elle devait venir soutenir sa sœur jumelle. 

Evidemment, ma fille, tu n'as pas aimé cette intruse, car tu avais l'impression, que ta mère changeait, qu'elle n'était plus elle. Que quelque chose ou quelqu'un prenait des décisions à la place de Françoise!

 

Je voulais juste te dire que Françoise et Framboisine, sont moi !

Et moi, je t'aime, je vous aime, toi, ma fille et mon fils, car mon fils, cette lettre s'adresse aussi à toi!

J'aime cette famille, qui est la mienne. Que j'ai créée, avec votre papa !

Nous étions deux, nous nous sommes retrouvés trois, puis quatre!

Et maintenant, nous sommes nombreux...