SONT LES ...

27. avr., 2017

J'ai rarement mis des tampons, lorsque j'avais mes règles. Pour moi, il était clair, évident que si mon corps laissait s'écouler du sang une fois par mois, c'est qu'il avait une bonne raison...

Oui, j'ai regardé et écouter l'émission de la france 5, sur les Tampons...

Déjà, j'ai jamais compris comment une femme pouvait s'enfiler plusieurs fois par jours, et plusieurs par mois, ces machins qui sont tout sauf agréable à porter, et à mettre...Quand la cavité vaginale est sèche, allez vous enfiler des morceaux de papier rugueux, pas agréable du tout.

Ces tampons sont fabriqués avec de la viscose, c'est même pas de la ouate, ils sont imprégnés de chimique...

Et la médecine propose aux femmes autre chose...

Et l'autre méthode, et je peux vous certifier, qu'elle n'est pas meilleure, c'est de transformer la femme, en homme, avec des pilules à prendre tous les jours de l'année, sans discontinuer, comme ça plus de règles, la femme peut faire du sport non-stop, mettre un pantalon blanc sans soucis, de voir une tâche rouge, qui divulguerait le fait que vous êtes une femme, et non un simulacre...

Personnellement, je peux vous dire que même si j'ai souffert d'avoir mes règles, j'étais contente de les avoir. Comme cela au moins, monsieur savait à quoi s'en tenir...C'était un bon calendrier, pour les femmes régulières, dans leurs règles, bien entendu...Dont je faisais parti.

La problèmatique majeur de notre société, c'est que peu à peu, si nous acceptons tout, nous allons ressemblé de plus en plus à des robots...Déjà que nous en avons le comportement, presque, nous bossons comme des automates. Physiquement, si nous acceptons tous les clichés qui nous sont ressassés subliminalement, dans cent ans, dans mille ans, les revues, les dictionnaires et autre encyclopédies, parleront de nous, comme de cousins des humanoïdes, qui sont en train de prendre notre place...

Et nous aurons une place, petite, à côté des éléphants, tigres, macaques dans un zoo. Nous serons "protégés" en voie de disparition...