2. nov., 2018

L'UTILISATION DES ANIMAUX...


le 14 octobre 2016, je publiais l'article ci-dessous, dans la Liberté. Hier soir, je suis allé au Cirque Knie. C'était magnifique, la beauté des numéros, la force des hommes et des femmes, c'était execellent. 

Même l'hommage aux éléphants étaient génial, et j'ai ressenti, que, je pense que Rolph Knie,sa compagne et leur enfant, devaient se sentir puni, eux aussi, par cette sanction: devoir laisser les éléphants dans leur  quartier d'hiver!

Alors, là, aujourd'hui, je suis encore plus triste, qu'en 2016!

Mercredi soir dans l'émission 36,9, j'ai vu la chose la plus horrible, qui soit! Disséqué une petite souris grise, lui faire subir des opérations, transformé sa moelle épinière, en lamelle, pour qu'un jour, vous et moi, si nous serions handicapés pourrions éventuellement remarcher.

Alors moi, Framboisine, je prens conscience, là, maintenant, que l'être humain est devenu un Monstre !

Mérite-t-il de vivre?

Mérite-t-il d''être sauvé du cataclysme qui se prépare?

Je dirais OUI. Toutefois, si un Sauveur devait voir le jour, il faudrait qu'il puisse naître en toute sécurité. Car partout, même dans les sphères, qui devraient  pourtant être noble(je pense aux religions), ce Sauveur serait en DANGER. 

Un reportage de France 5, Dans la tÊte des élèphants, fort bien documentà, démontre qu'ils sont aussi intelligents que nous. Un éléphant sait qu'il doit cacher ce qu'il a de plus précieux, à nos yeux: son ivoire. Il observe, sait faire la différence entre une bonne personne et un braconnier. Malheureusement, il ne peut rien contre la méhanceté de certains humains.

L'éléphant médite, vous rendez-vous compte, il médite, comme nous, qui nous croyons supérieurs. A partir de là , je me suis mise à  la place d'un éléphant du cirque Knie, et je me suis sentie punie, pour rien, de n'être plus invitée sous le chapiteau.

Ces éLéphants ont apporté du rêve durant tant d'années aux enfants et aux grands dans nos villes. Le rêve, c'est peut-être la seule liberté qui nous reste. Avec les chiens, chats, dauphins et bien d'autres animaux, les éléphants aiment aider les humains. Sommes-nous assez stupides pour penser qu'ils n'ont pas une conscience? C'est surtout que nous ne les comprenons pas, nous qui croyons tout savoir!

j'ai été tellement déçue que les éléphants du cirque Knie ne soient plus du voyage. Et je me demande maintenant si et quand les protecteurs des animaux exigeront que les chevaux restent cloîtrés dans des parcs trop petits!

Pire: certains humains sont devenus des tortionnaires. Non seulement ils les mangent, mais en plus ils les mutilent et les utilisent comme des cobayes. Et que dire de ces humains qui tuent ces beautés de la Nature en croyant qu'ils vont prendre leur force et leur virilité en ingérant certains de leurs attributs?